Bannière MOZAIK Danses
MOZAIK DANSES

L’EQUIPE ARTISTIQUE

Chorégraphe / directrice artistique

Patricia Loubière

 

Titulaire du diplôme d’état de professeur de danse JAZZ et du BEES Expression Gymnique et disciplines associées, elle a suivi de nombreuses formations professionnelles en danses: Modern’ Jazz, Hip Hop, Contemporain et Danse contact.


Patricia Loubière enseigne la danse depuis près de 20 ans auprès d‘enfants, adolescents et adultes, dans l'association Mozaïk, et pour dans des formations professionnelles. Chorégraphe, elle présentera avec sa compagnie deux créations ''phare'' : « Signes »(2005) et « Traces » (2009) Montpellier danse Elle se spécialisera en handidanse dès 2010 pour permettre à des personnes en situation de handicap moteur, mental ou sensoriel de s'épanouir avec la danse, et de créer un espace de création et de rencontres entre amateurs et professionnels.

Les danseurs

Santiago Codon-Gras (danseur hip hop professionnel)

 

Santiago a grandi à Buenos Aires en Argentine mais a démarré la danse une fois arrivé à Marseille à l'âge de 15 ans. Attiré surtout par la danse hip hop, il s'intéresse à tous les styles de cette discipline mais aussi à la danse contemporaine ou le tango argentin. C'est lors de sa rencontre avec le collectif 13ème Cercle (dirigée par Brigitte Auligine et David Colas), qu'il est reconnu réellement en tant que danseur hip hop et se spécialise dans le b-boying (break dance). Après avoir démarré sa carrière de danseur interprète au sein de diverses compagnies telles que Compagnie Pietragalla-Derouault, Grand Bal et récemment avec le collectif 2 Temps 3 Mouvements, Santiago fait ses premiers pas en tant que chorégraphe aux côtés de David Colas dans leur duo Phorm.

Marie Adeline Choquet (danseuse contemporaine professionnelle)

Formée en danse avec Marylin Ferro et au Conservatoire de Montpellier, elle étudie parallèlement la musique. Elle danse en Belgique et à Marseille, puis obtient son D.E. de danse contemporaine à Montpellier. Simultanément, elle poursuit des études universitaires en faculté de musique sur la
relation entre écriture chorégraphique et composition musicale, ce qui l’amène à développer sa gestuelle de percussions corporelles.

 

Elle travaille 4 ans à Montréal avec différents chorégraphes et participe à diverses créations pluridisciplinaires. Elle y enseigne également la danse contemporaine et dirige des ateliers d’improvisation, de conscience du corps, et de relation musique et danse. De retour en France, elle continue ses projets chorégraphiques et donne régulièrement des ateliers de danse contemporaine et de percussions corporelles. Elle est actuellement interprète à Montpellier et en Normandie, et intervenante chorégraphique au Tanit Théâtre de Lisieux.

Cyril Ysier (danseur Hip hop /Contemporain professionnel)


Originaire de Montpellier, il s’intéresse très jeune aux arts du cirque, puis à douze ans, il s’oriente tout naturellement vers le hip-hop. La création de son premier groupe « Fatafaow » marque le début d’une longue série de participations à des concours chorégraphiques et des battles (affrontements en improvisation), aussi bien à titre individuel qu’avec les divers groupes qu’il intègrera.C’est avec son dernier groupe, « Atypik », qu’il va se spécialiser dans la discipline la plus acrobatique du hip-hop : le breakdance. Parallèlement, il découvre la danse contemporaine avec Jackie Taffanel et est séduit par sa richesse et son approche du mouvement ; il passe un diplôme d’état en danse contemporaine et travaille avec Dominique Noël. A 26 ans, il se lance dans la création chorégraphique, et déjà, son premier spectacle fait émerger un talent certain, débordant d’imagination et de poésie, jouant avec la fluidité de la danse contemporaine et l’énergie du hip-hop.

Nathan COHEN (danseur hip hop en situation de handicap moteur)


Nathan a commencé la danse Hip hop à l’âge de 8 ans, grâce à son grand frère amateur de break danse, et ce malgré son handicap moteur (ar throgrypose congenitale). 2 ans plus tard, il intègre le crew "AS2 Style" composé dès lors de 7 jeunes danseurs qui présentent des spectacles, shows de rue et participent à des battles régionaux. Nathan fut alors remarqué et ovationné. A 10 ans, une page entière du Midi libre lui fut consacré, pour un article était intitulé « Le break de Nathan ».


Nathan se « délivre » ainsi de son handicap, trouvant un moyen d’expression à travers lequel il trouve sa place. En 2010 il est invité à participer à des festivals dont l'international "Ground Control" à Marseille dans lequel, il sera sélectionné comme "futur espoir" du hip hop des moins de 15 ans , et aura l'occasion de danser avec Bboy Junior, champion du monde de break danse en 2007 et porteur également d'un handicap. Il intègre par la suite plusieurs créations chorégraphiques : 2013, "La mélodie des hasards", avec Hamid El Kabous (Cie MIM H), dans le cadre du festival" Art des sens" à Montpellier. En 2014, il rencontre Patricia Loubiere et depuis intègre le travail de la Cie Mozaik.

Sandrine Lourdet (danseuse en situation de handicap moteur)


Elle commence la danse classique à l'âge de 7 ans, puis adolescente elle découvre la danse hip hop. Passionnée de musique, elle passe sa jeunesse à visionner des films de danse afin d’en reproduire les chorégraphies. Son rêve alors est d’intégrer une compagnie de danse.
Puis à 20 ans, un accident de voiture lui fait perdre ce rêve de danser qui ne lui paraît plus accessible.. Elle découvre bien plus tard qu’il est possible de danser en fauteuil, au travers des ateliers « handidanse » proposé par l’association « Des roues et des pointes » basée à Marseille. Puis elle décide de s’installer sur Montpellier il y a 3 ans, et intègre très vite les ateliers de l’association Mozaik avec laquelle elle dansera auprès de danseurs professionnels dans deux créations dont « fil rouge » en 2015. Cette expérience lui permet de s'exprimer malgré les limites physiques : « la danse et la scène me permettent d’exister autrement... ça m'a redonné ce souffle perdu. Mon corps et mon esprit s’évadent et s'apaisent, à travers la danse et la musique, et avoir la sensation d’Etre, pleinement... »

Corynne Denux (danseuse sourde de naissance)


Sourde de naissance, elle s'intéresse très tôt à l'expression corporelle, avec l'évidence qu'elle pouvait à travers la danse exprimer avec son corps ce qu’elle ne pouvait pas formuler avec des mots. Elle ressent la musique grâce aux vibrations : « En écoutant
les notes de l’intérieur, la musique me traverse, comme une onde, c'est tout mon corps qui danse. ».


Elle intègre en 2008, la Cie Singulier Pluriel à Montpellier, avec laquelle elle participe à plusieurs créations, puis en 2015 elle intègre les ateliers Handidanse de l’association Mozaik et participe à la création « Fil Rouge »

Le régisseur lumière

Thierry Jacquelin (créateur lumière, régisseur)